JOUR 50

Nous y voilà 50 jours de confinement, ça parait fou comme ça mais on s’habitue à tout, cet arrêt brutal de mon travail d’atsem, du collège, de l’école, de nos activités, des sorties, de tout ce qui remplit nos vies tellement denses. Nous étions embarqués dans la course folle du quotidien et nous voilà à l’arrêt depuis 50 jours.
Ce matin première sortie pour les filles depuis le 15 mars, je précise que comme on a un jardin elles ont passé des journées en plein air mais quand je leur proposais de faire une petite marche autour de chez nous elles n’étaient pas plus motivées que ça. Je les ai donc incité à m’accompagner pour poster une lettre histoire de se dégourdir les jambes, c’était chouette mais je me rends compte qu’elles ont peur d’être à l’extérieur et du coup d’attraper le virus. Avec le déconfinement il faudra affronter cette frayeur de la contagion. Pour le moment pas de reprise immédiate du collège et de l’école. Et chez vous comment les enfants vivent-ils tout ça ?
Et forcément dès que l’on met le nez dehors toutes les trois nous revenons à la maison avec des fleurs et des coquelicots éphémères.

JOUR 50 toujours aussi studieuse cette petite élève, je suis fière d’elle.
Et vous remarquerez comme elle est coquette c’est important quand on fait l’école à la maison.
Un peu au dessus on peut apercevoir les timbres que j’avais acheté pour la nouvelle année mais curieusement je n’ai cette fois ci ni eu le temps ni l’envie de faire mes cartes de voeux à tel point que j’ai fini par me dire tant pis pour l’année 2020. Est ce que j’ai eu le nez creux ? Peut être bien quand on voit comment cette drôle d’année se déroule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *