une course de fond

Le matin je me réveille, puis d’un coup je me prends la vérité en pleine face, nous ne sommes pas dans un mauvais film, nous vivons bien une période totalement inédite et très incertaine. En ce troisième jour de confinement j’ai décidé de ne plus regarder les infos, je me tiens au courant de ce qu’il se passe bien entendu mais de manière assez brève, il faut que je reste forte pour les filles, que leurs journées soient gaies et studieuses.
J’ai l’impression de m’engager dans une course de fond, là nous sommes dans la nouveauté, la curiosité, l’angoisse mais il va falloir tenir la distance, savoir accueillir et affronter des moments d’abattement et de pessimisme puis ensuite rebondir et profiter des jolis instants du quotidien.
Je voulais terminer en pensant fort au personnel soignant en première ligne…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*