confinement

Et bien nous y voilà, à partir de lundi nous allons vivre un nouveau rythme avec notre progéniture à la maison, normalement avec deux enfants de moins de 16 ans et l’impossibilité de faire du télétravail je devrais bénéficier d’une autorisation spéciale d’absence. C’est donc moi qui vais gérer le quotidien et le suivi scolaire de mes deux cocottes. Après l’annonce d’Emmanuel Macron, elles étaient excitées à l’idée de ne pas aller à l’école puis ça s’est mué en questionnement et hier soir je les ai senties angoissées et déboussolées. Je suis contente de pouvoir rester auprès d’elles pour instaurer un rythme à la maison entre les apprentissages et les moments de détente aussi. On va apprendre à faire autrement, se réinventer et insuffler de la légèreté dans cette ambiance anxiogène.
Je pense au personnel soignant qui va être en première ligne dans les semaines à venir…

Illustration trouvée sur le net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*