d’août à septembre

Quand nous sommes revenus de nos vacances, ils restait 3 semaines à la maison jusqu’à la reprise de l’école pour les filles et du travail pour moi, ça m’effrayait cette longue période de transition mais finalement le temps était tellement ensoleillé et agréable que les journées se sont étirées doucement et tranquillement.
La rentrée approchant l’impatience des filles a grandi. De mon côté j’étais un peu stressée à l’idée de devoir m’intégrer dans de nouvelles écoles, de rencontrer les enfants à prendre en charge, de faire connaissance avec les équipes enseignantes…

Il faut croire que j’aime me noyer dans un verre d’eau car tout s’est bien passé. Les filles étaient ravies de retrouver leurs copines, elles aiment beaucoup leurs nouvelles maîtresses. Finalement on a vite repris le rythme quotidien, j’ai pas mal cuisiné, dressé de jolies tables et rempli la maison de plantes en tous genres. Coline a passé un temps fou sur la terrasse à s’entraîner à la corde à sauter, Léa a repris pour son plus grand bonheur l’équitation. Je savoure toujours autant le bonheur de vivre dans une maison inondée de lumière, j’ai pas mal bouquiné et j’ai la tête rempli de mille idées déco. Se régaler avec les tomates du jardin, faire une cure de mirabelles comme à chaque fin d’été. Pour la rentrée Léa et Coline ont choisi de ravissantes petites blouses col Claudine, j’en profite parce que j’ai bien conscience qu’un jour elles m’enverront baladé avec mes tenues digne des petites filles modèles. Septembre est aussi le mois d’anniversaire de Colinette et cette fois ci je lui avais promis de lui préparer une belle fête où elle pourrait inviter sa bande de copinettes de classe. Nous avons créé des invitations home made, rafistolé la licorne Pinata de ses 5 ans mais tout ça je le montrerai dans un prochain billet. Je lui ai acheté « le mari de la biche », elle le demandait depuis si longtemps, le jour de ses 7 ans nous sommes allés dans une ferme pas loin de chez nous récolter des fruits et légumes. Avec Coline nous avons cueilli une bien belle brassée de fleurs. Et voilà les semaines ont filé, j’ai remis le nez dans mes révisions, par contre au milieu de tout ça je n’ai pas pris le temps de peindre ou dessiner ou tellement peu que ça en devient frustrant, il va falloir que je remédie à ça dans les mois à venir. Je réalise qu’octobre touche à sa fin et que j’ai un tas de billets en réserve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*