berlin / jour 2 / avril 2018

Le matin de notre deuxième journée direction les vestiges du mur de Berlin qui ont été investis par des jeunes artistes du monde entier, ça donne un ensemble très graphique qui m’a forcément plu !!

Nous nous sommes baladés dans des quartiers avec des rues à taille humaines dans lesquelles j’étais plus à l’aise que dans les grandes artères de la veille. Par contre la ville est immense donc pour ménager les gambettes de nos cocottes nous nous sommes beaucoup déplacés en bus, tram et métro !

Pour le repas de midi nous avons enfin goûté à la fameuse curry wurst tellement bonne et si peu diététique ! La vendeuse nous a gentiment conseillé de nous installer sur la plage derrière avec les enfants et là à notre grande surprise en contournant la buvette nous avons en effet trouvé une sorte de petite plage aménagée avec des transats où nous avons dégusté nos fameuses saucisses les pieds dans le sable. Puis nous avons continué à flâner aux alentours, c’est troublant de se dire que ce lieu est devenu très festif et touristique alors que des drames ont eu lieu tout autour de ce mur.
Il y’a beaucoup de lieu de commémoration, le musée du mur aussi, pas facile de parler de ce pan de l’histoire aux filles mais je leur ai raconté que je me souvenais bien de la chute du mur en novembre 89, j’avais 14 ans.
Le poste frontière check point Charlie est je trouve une attraction attrape-touriste avec un Mac do just à côté mais Coline a insisté pour se faire prendre en photo à côté des deux soldats américains factices et ça l’a bien amusé ^.¨

Dans la soirée nous avons retrouvé notre ami avec une de ses filles du côté du Reichtag, Léa et Coline qui commençaient à fatiguer ont repris des forces avec une glace et surtout en papotant avec leur copine. Toutes les trois elles ont gambadé dans tous les sens avec une énergie que seuls les enfants peuvent avoir. Nous sommes montés en haut de la colonne de la victoire, ce qui est un véritable tour de force après une journée entière à sillonner Berlin dans tous les sens. Mais quelle vue quand on se retrouve au sommet, il ne faut pas avoir trop le vertige et Berlin sous le ciel orageux valait le coup d’oeil !
Ce jour là j’ai pris aussi en photo cette église à moitié détruite, l’église du souvenir, elle a été conservée ainsi en mémoire des bombardements de la seconde guerre mondiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*