douceur amère

Des vacances de Noël qui ont commencé dans l’euphorie avec la naissance de mon neveu Auguste et qui se sont terminées avec l’enterrement d’une tante de Glenn que j’adorais et qui a été si présente pour moi ces dernières années, me conseillant et m’encourageant avec bienveillance dans mon nouveau parcours professionnel, elle va beaucoup me manquer. Joie et profonde peine en quelques jours, l’ascenseur émotionnel !
Je débute cette année 2018 en ayant conscience que la vie est fragile et belle et qu’il faut profiter à fond de chaque instant, que ça soit les petits ou les grands bonheurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*